La Légende Sauvage.

La Légende vit...
 
AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ~Nashoba.~

Aller en bas 
AuteurMessage
Nashoba & Arsinoe
Administrateur
Administrateur
avatar

Messages : 744
Date d'inscription : 29/08/2009
Age : 22
Localisation : *Au galop*

Feuille de personnage
Âge: 5 ans
Troupeau: Le miens XD
Relations:

MessageSujet: ~Nashoba.~   Mar 1 Sep - 16:57

Nom : Nashoba
Âge : 5 ans.
Sexe : Etalon.

Caractère : Nashoba aime la libertée, il ne supporte pas d'être enfermer. Il est loyal et solidaire. Il sait écouter les autres, et prends son temps avant de prendre des descisions. Il sait se montrer autoritaire quand il le faut.
Histoire : Nashoba est un cheval qui fut née domestique. Dès son plus jeune âge, il a haïssait de tout
son coeur d'être enfermer, même si la plupart du temps il était au pré avec sa mère et d'autres juments, mais c'était la cloture qu'il n'aimait pas. Nashoba trouvait le pré trop petit, il aimait galoper longtemps ; il avait vraiment beaucoup d'endurance il faut dire !
Il vivait donc presque en paix avec sa mère lorsque qu'il fut séparer d'elle. L'heure du sevrage était venu...Il se retrouva alors, la plupart du temps dans un box, ce qui ne fit qu'accroitre sa haine envers les hommes qui les gardaient avec eux.
Puis vint le temps de son débourrage. Il ne se laissa pas faire dès le début avec l'arnachement. Ni même quand les humains ont réussit à lui mettre le licol et l'emmener à la carrière. Il faisait mine de ne rien comprendre aux ordres qu'on lui donna. Il se contentait de rester arrêter ou alors de galoper comme un fou furieux en emportant la plupart du temps la longe...
Une fois que les humains réussirent à le calmer un peu, il alla plus souvent au pré, ce qui l'enchanta car sa mère était toujours mise au pré en même temps que lui, mais dans le pré voisin du sien...
Lorsqu'un jour, quand il était au pré, il vit sa mère sortir de l'écurie. Elle était en piteux état, depuis quelques temps elle était malade et tombait souvent toute seule. Mais les humains ne l'emmenèrent pas au pré non, ils la firent monter dans un van.
Les autres chevaux disaient qu'elle était partie pour toujours, mais Nashoba ne voulait pas les croirent.
Quand le van revint, il était vide. Nashoba en eu le coeur briser. Les autres disaient donc vrai ? Sa mère ne reviendrait plus...
Quelques jours plutard, une rumeur, qui était sûrement vrai se racontait dans l'écurie. Un des voisin de boxe de Nashoba la raconta à ce dernier. Il lui dit <<Les autres ne veulent pas te le dire mais bon...J'estime que tu as le droit de savoir. Ta mère a été amenée à la boucherie et...>>
Nashoba lui répondit << C'est quoi ça la boucherie ?>> et son voisin lui dit <<C'est un endroit où les humains vont tuer leur chevaux. Les humains de cette écuries eux en ont sauvé deux de là-bas. Mais ils en amènent plein là-bas aussi...>>
Nashoba en fut boulverser. Tellement, qu'il ne mangeait même plus. Il buvait à peine quelques gorgés par jour. Il maigrissait à vue d'oeil et ne bougeait plus beaucoup, même au pré. Il restait debout, le regard dans le vide.
Lorsqu'un jour, quand ce fut le tour d'un étalon qui était autrefois un animal magnifique, qui s'était briser les os d'une jambe, une étincelle s'alluma en lui. Il eut une idée. Son idée consistait à s'échapper. Mais avant cela il devrait reprendre des forces. Recommencer à galoper comme un fou. En faire baver aux humains aussi.
Il commenca immédiatement à brouter, au plus grand bonheur de son estomac. Il buvait aussi. Et au bout d'un mois il était redevenu le bel étalon alezan qu'il était, au plus grand bonheur de ces propriétaitres qui lui avait prévu une carrière de cheval de course.
Le jour où un humains monta sur son dos (il faisait semblant d'écouter lorsqu'on le faisait travailler à la longe), il fit mine d'écouter au début. Il était au pas et son plan allait sûrement bien marcher. Il en était maintenant à l'étape où il devrait embêter les humains, les blesser si possibles pour ce qu'ils avaient fait à sa mère et à l'étalon à la jambe cassée. Quand son cavalier lui demanda d'aller au trot, il partit comme il le faisait avant au galop comme un fou furieux, faisant faire du rodéo à son cavalier en faisant quelques ruades.
Lorsque l'humain sortit une cravache et le "fouetta" avec sur la croupe, l'étalon se cabra et fit tomber son cavalier. Il lui marcha sur le bras et se dernier poussa un hurlement de douleur qui cassa les oreilles de Nashoba. L'étalon fit mine de se calmer lorsque d'autres humains arrivèrent et voulurent l'apaiser. Il fut amener au box.
La semaine d'après, le van avait été comme lorsqu'un cheval partait à la boucherie, devant l'écurie. Il savait que c'était pour lui, son voisin lui avait dit que les chevaux qui agissaient comme il avait fait subissait ce sort attroce.
Mais il avait une tactique infaillible.
Quand on vint ouvrir la porte de son boxe pour lui mettre un licol et une longe, Nashoba plaqua d'un coup sec l'humain contre les murs du boxe, jusqu'à ce que l'humain ne bouge plus par manque d'air ou autre chose, Nashoba s'en fichait. <<Ca c'est pour ma mère !>> Pensa-t-il. Ses voisins de box restaient silencieux pour ne pas que les autres humains viennent et force Nashoba à monter dans le van.
L'alezan se cabra pour pousser en retombant la porte du boxe que l'humain n'avait pas vérouiller, et partit au galop comme un fou vers le portail, bousculant les humains, piétinant certain d'eux.
Lorsqu'il atteint le portail, il continua de galoper sans jamais s'arrêter. Au bout de quelques jours, où il n'avait bien sur ni manger ni bu, il jugea qu'il était assez loin de l'écurie et brouta puis but abondamment.
Il était fier de lui. Il avait réussit à faire quelque chose qu'aucun cheval de l'écurie avait réussi à faire : s'enfuir.
Nashoba n'en revenait pas lui même, il pouvait faire se qu'il voulait, il n'auirait plus jamais d'arnachement ni de clotures électriques pour lui barrer la route !
L'étalon alezan regarda autour de lui.
Sa vie, sa vrai vie venait de commencer.

PUF : Cléo
As-tu lu le règlement ? : J'suis obliger de répondre ? ¬¬
Codes : Rohlalala...
Fréquences de connexions : Connecté tous les jours ! =D
Impressions sur le forum : Euh...
Comment l'avez vous connus ? : ¬¬
Autres : Ben non...

Revenir en haut Aller en bas
http://horseliberty.meilleurforum.com/forum.htm
 
~Nashoba.~
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Légende Sauvage. :: Hors-jeu :: Présentations. :: Validés-
Sauter vers: